Publié le : 21 juin 20226 mins de lecture

Les métiers du luxe sont en perpétuelle évolution et promettent une carrière stable et un salaire décent pour ceux désireux d’œuvrer dans le secteur de la mode. Le métier demande du talent et de la patience certes, mais une formation offrant des bases solides est aussi indispensable. Vous hésitez à sauter le pas ? Il y a quelques raisons motivantes qui poussent les jeunes à s’orienter vers la mode.

 

Une grande diversité de débouchés

 

Le secteur de la mode offre une multitude de débouchés pour les jeunes diplômés. Pour la formation dans une école de mode, plusieurs filières sont proposées. Parmi elles, on retrouve le Management de la mode, la Communication de mode et enfin la filière Stylisme-Modélisme. La première filière propose des formations orientées vers la gestion du métier. Les étudiants ayant choisi cette option peuvent donc devenir responsables de réseau de boutiques ou encore chefs de projet e-commerce. Un professionnel qui a un œil marketing qui sait exactement ce qui va plaire ou non à la clientèle de marque.

La deuxième filière, quant à elle, offre une formation plutôt axée sur la presse et les réseaux sociaux. Bref, tout ce qui est lié à la promotion d’un produit. Dans cette branche, vous pouvez devenir attaché(e) de presse, chargé(e) de communication, brand content manager, community manager, influenceur(se) ou encore chef de projet événementiel. Enfin, la troisième filière prodigue des formations orientées sur la création. Très prisée par les étudiants qui veulent un jour confectionner leur propre marque de vêtements, cette branche permet de déboucher sur les métiers de styliste, modéliste, costumier, directeur artistique ou encore illustrateur de mode. Plus de détails sur modart-paris.com.

 

Un secteur en plein essor

 

Travailler dans le secteur de la mode nécessite une grande créativité. En effet, c’est un secteur en pleine expansion qui recrute beaucoup et paie très bien. Un univers très dynamique et stimulant où l’ennui ne fait pas partie du décor. De plus, il arrive même que les étudiants de certaines écoles de stylisme soient amenés à participer à d’importants événements de l’univers de la mode comme la Fashion Week par exemple. Aussi, le secteur de la mode offre la possibilité d’étendre son activité vers l’étranger une fois son diplôme en poche. Comme Paris est la capitale mondiale de la mode, l’événement Fashion Week qui s’y passe est d’ailleurs considéré comme la crème des crèmes pour tous ceux qui œuvrent dans ce secteur. Une aubaine pour les jeunes talents qui veulent travailler et s’ouvrir à l’international. Un tel événement est l’occasion rêvée pour se familiariser avec le savoir-faire français en matière de mode.

 

Un monde continuellement en quête de nouveaux talents

 

Tous les domaines d’activité sont de nos jours en quête d’idées novatrices pour adapter leurs offres aux besoins d’une clientèle de plus en plus exigeante. Le domaine de la mode fait de ce fait partie des secteurs les plus solides et rentables qui soient aujourd’hui. Cela en raison du fait que malgré le passage de la pandémie du Covid-19, le secteur de la mode n’a pas été vraiment affecté. Seulement, les attentes des clients exigent de plus en plus de choses venant des entreprises et ces dernières doivent alors chercher constamment des moyens pour réinventer les tendances. Les entreprises de marque ont donc besoin de jeunes talents sortants d’une école de stylisme pour insuffler de nouvelles idées aux créations des plus grands artisans de la mode. Selon une étude menée par l’INSAE, on comptait environ 4.436 nouvelles enseignes créées en 2015 contre 43.700 boutiques de vêtement créées en 2016. Effectivement, l’univers de la mode est en plein essor et recrute beaucoup.

 

Un métier à exercer soi-même

 

Qui ne rêverait pas de monter sa propre boîte un jour et de travailler selon sa convenance ? Comme vous vous en doutez donc, le secteur de la mode offre la possibilité de travailler en tant qu’indépendant, en montant sa propre entreprise. De plus, de nos jours, grâce aux réseaux sociaux, il est plus facile pour les jeunes de se lancer sur le marché de la mode et toucher efficacement leur cible. Par ailleurs, auparavant, monter sa propre entreprise était très difficile et coûteux puisque les jeunes entrepreneurs devaient préparer un budget assez conséquent pour investir dans un showroom et dans le fonctionnement de leur entreprise. Dorénavant, les jeunes marques n’ont plus qu’à exposer leurs produits sur les réseaux sociaux et d’échanger directement avec leur clientèle.

 

Néanmoins, il est toujours indispensable de suivre des formations dans une école de mode afin de sortir du lot. En effet, pour pouvoir s’en sortir dans ce domaine où la concurrence se fait rude, avoir du talent n’est pas suffisant. Il faut un background solide dans le domaine renforcé par des stages, une formation polyvalente et une bonne maîtrise d’une ou de plusieurs langues étrangères. De même, pour pouvoir réussir en tant qu’indépendant dans les métiers du luxe, avoir un réseau bien fourni est aussi important. Plus vous connaissez du monde et plus vous aurez moins de mal à vous faire connaître.